Livraison du nouveau Iona à P&O Cruises


Dans le chantier naval allemand de Meyer Werft, le 9 octobre, P&O Cruises a pris possession du Iona, le dernier ajout à sa flotte et le plus grand navire destiné au marché britannique jamais construit. Le Iona est le premier de deux nouveaux navires pour P&O Cruises.

Avec 185 000 tonnes, 345 mètres de long et 17 ponts ouverts aux passagers, le Iona est le premier navire de croisière britannique à être alimenté au gaz naturel liquéfié. Il dispose entre autres d’un atrium ouvert sur deux ponts et surplombé d’un grand dôme de verre, d’une distillerie de gin, et de huit restaurants dont les concepts restent à être dévoilés. Mais pas seulement: 13 lieux de divertissement, quatre piscines dont une spectaculaire piscine à débordement à la poupe, et 16 jacuzzis.

Le président de P&O Cruises, Paul Ludlow, présent à l’événement à Papenburg, a déclaré : « Le Iona fait maintenant officiellement partie de la flotte P&O Cruises, et nous veillons à sa bonne préparation pour accueillir les passagers lors de la saison inaugurale en Europe du Nord, en Espagne, au Portugal et aux îles Canaries depuis notre port d’attache de Southampton. Une nouvelle livraison est un moment particulier pour tout le monde. L’ambition est maintenant de reprendre la navigation au plus vite. La livraison du Iona est un signal très positif pour l’avenir des croisières. Il fait maintenant officiellement partie de la flotte P&O Cruises, et nous veillons à sa bonne préparation pour accueillir les passagers lors de la saison inaugurale en Europe du Nord, en Espagne, au Portugal et aux îles Canaries depuis notre port d’attache de Southampton. Les événements de cette année ont augmenté le sens de l’anticipation chez nos passagers, nos équipages et dans les pays que nous visitons.

Jan Meyer, directeur général du chantier naval, a expliqué : « C’est vraiment une livraison très spéciale pour nous pour diverses raisons. Non seulement à cause de la crise actuelle, mais aussi parce que nous avons livré l’Aurora à P&O Cruises il y a exactement 20 ans. »

Il n’y a pas encore de certitude quant à la date de la première croisière du Iona. « Etant donné la suspension de nos opérations jusqu’à début de 2021, a continué Ludlow, le Iona ne naviguera pas tout de suite, mais nous sommes impatients que nos passagers puissent découvrir ce bateau révolutionnaire, quand nous recommencerons à offrir des vacances en mer sans égales et dans le respect des derniers protocoles sanitaires appliqués aux voyages. »

Mises à jour, informations, offres et commentaires à propos du Iona sur Cruising Journal.

Gabriele Bassi

Comments