Le SeaDream I prêt pour une saison aux Caraïbes


Le SeaDream I sera le premier navire de croisière à partir de la Grande-Bretagne après des mois d’arrêt dus à la pandémie de Covid-19. Une transatlantique de 17 jours qui le mènera à la Barbade.

Malgré les nouvelles mesures sanitaires mises en place en Grande-Bretagne, le navire de Seadream Yacht Club quittera Portsmouth le 19 octobre pour rejoindre la Barbade 17 jours plus tard. Une seule escale est prévue au cours du voyage vers les Caraïbes : Funchal, à Madère. Une fois l’océan traversé, deux autres arrêts sont programmés à Kingstown et sur l’île de Mayreau.

Seadream Yacht Club a bénéficié cet été du succès de ses croisières en Norvège, en étant l’une des premières compagnies à reprendre la navigation après l’arrêt forcé de mars 2020. La compagnie proposera désormais, en plus de la transatlantique, une série de croisières hebdomadaires au départ de la Barbade. Actuellement, le seul navire concerné est le Seadream I, mais en cas de demande assez importante le Seadream II pourrait le rejoindre comme cela s’était produit l’été dernier.

La croisière est particulièrement destinée aux citoyens britanniques qui n’ont actuellement aucune obligation de quarantaine à leur retour de la Barbade, et peuvent débarquer librement dans tous les ports d’escale prévus. Une attestation médicale et un test négatif au Covid-19 sont requis dans les 72 heures précédant le départ.

Au-delà des dimensions du navire et de l’exclusivité de la croisière, ce départ prend une valeur particulière car il est le premier depuis des mois en Grande-Bretagne, et qu’il fait de Seadream Yacht Club l’une des premières compagnies à initier la 2020/2021 dans les Caraïbes.

Informations, mises à jour, photos et vidéos, offres et commentaires à propos de Seadream Yacht Club sur Cruising Journal.

Gabriele Bassi

Comments